Forum spécialement sur Fairy tail, parler de fairy tail et partagez vos créations !
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion
Navigation
 Portail
 Page d'accueil
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
 S'enregistrer
 Messagerie
 Groupes
 Galerie
Janvier 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Presentation Mirajane
Mer 29 Mai - 10:56 par wendy

» Bonjour tout le monde c'est sasuke ! :D
Mer 29 Mai - 10:52 par wendy

» Arrêt indéfini
Mer 29 Mai - 10:45 par wendy

» Propositions de manga
Mer 15 Aoû - 14:10 par Sasuke

» Interview de Hiro Mashima
Mar 14 Aoû - 19:54 par Sasuke

» Episode 52
Mar 14 Aoû - 19:49 par Sasuke

» Joyeux anniversaire à...
Mar 14 Aoû - 19:42 par Sasuke

» Sondages sur vos personnages préférés
Mar 14 Aoû - 19:25 par Sasuke

» Chapitre 207 208 209
Lun 1 Nov - 13:43 par Shaynna

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Interview de Hiro Mashima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shaynna
Admin
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 25/09/2010
Age : 20
Localisation : Suisse

MessageSujet: Interview de Hiro Mashima   Lun 27 Sep - 20:22

Si vous l'avez pas déjà vu, voici la conférence du samedi 3 juillet 2010, où il nous parle de sa série Fairy Tail et de tout son univers.

Avant la montée sur scène du mangaka, le modérateur de la salle a tenu a rappeler qu’en aucun cas Hiro Mashima n’avait travailler avec le talentueux mangaka qui a créée les flibustiers les plus connus de l’univers manga. Et avant le début de la conférence quelques cosplayeurs ont eu la chance d’être pris en photo avec leur auteur préféré.




Voilà son interview :
Q : Est-ce la première fois que vous venez en France, et que pensez-vous de notre pays ?
Hiro Mashima : C’est la deuxième fois que je viens en France. Je trouve que les villes françaises sont magnifiques, et ça me sert beaucoup dans la conception des décors de mes histoires.




Q : Comment avez-vous appris le dessin, et comment avez-vous été initié au métier de mangaka ?
Hiro Mashima : J’ai été fan de manga dès mon plus jeune âge et je ne me souviens pas de l’époque où je n’avais pas de crayon entre mes mains pour dessiner. Je suis devenu mangaka professionnel en envoyant mes premiers travaux à des éditeurs, et j’ai eu la chance que certains d’entre eux soient retenus. C’est à partir de ce moment que je suis devenu un véritable mangaka.




Q : Quels sont les auteurs qui vous ont donné envie de devenir mangaka ?
Hiro Mashima : Akira Toriyama et Hayao Miyazaki.





Q : Quelles sont les caractéristiques essentielles pour qu’un manga soit de très bonne qualité ?
Hiro Mashima : Tout d’abord, l’imagination. Mais il faut aussi faire beaucoup d’efforts.





Q : Dans Mashima-en, vous évoquez l’époque durant laquelle vous jouiez dans un groupe. Pratiquez-vous toujours la guitare à l’heure actuelle ?
Hiro Mashima : Je fais de la « air guitar ». Oui, mais uniquement pour le plaisir.





Q : Quels sont vos autres hobbies ?
Hiro Mashima : J’aime beaucoup voir des films, écouter de la musique, et jouer aux jeux vidéo.





Q : La magie semble être une constante dans vos œuvres ? Est-ce là l’expression d’un intérêt personnel ?
Hiro Mashima : Oui.





Q : Parmi tous les personnages que vous avez créé, quel est celui dont vous vous sentez le plus proche ?
Hiro Mashima : Je mets un peu de moi dans chaque personnage, mais c’est sûrement Natsu qui me ressemble le plus (applaudissement). Mais comme il y a aussi beaucoup de mignonnes Lucy (cosplayées dans la salle, ndlr), je vais aussi dire que je suis un peu de Lucy.






Q : Quel est le personnage que vous préférez dessiner ?
Hiro Mashima : Happy.





Q : Quel est votre secret pour pouvoir tenir le rythme ?
Hiro Mashima : C’est la rencontre avec les fans qui me porte vraiment, qui me permet d’aller de l’avant.





Q : Comment vous est venue l’idée de Fairy Tail ?
Hiro Mashima : J’ai toujours aimé me retrouver avec mes potes, passer du bon temps, faire un peu les fous. J’avais tout simplement envie de mettre au centre d’une histoire un groupe de copains un peu déjantés, et suivre leurs aventures. C’est vraiment ça le point de départ de Fairy Tail.





Q : Par rapport aux autres shônen manga, les filles ont une place importante dans Fairy Tail. Est-ce que vous cherchez à vous rapprocher de vos lectrices par la création de personnages féminins très charismatiques ?
Hiro Mashima : C’est une chose dont je suis très content : j’espérais que Fairy Tail puisse intéresser aussi les lectrices, et j’en suis très heureux. Mais je dois dire que c’est surtout que dans mon entourage, j’ai toujours eu l’impression que les filles étaient très fortes dans leur personnalité. Aussi, il était normal pour moi d’intégrer des personnages féminins avec des caractères très forts dans mon histoire.





Q : Au sujet de la fin de Fairy Tail, avez-vous déjà une idée de quand et comment elle aura lieu précisément, ou est-ce que vous vous laissez la possibilité d’évoluer pour que vos idées évoluent en même temps ?
Hiro Mashima : À ce stade de Fairy Tail, je ne pense absolument pas à la fin : la fin, je ne la connais pas. Pour l’instant, je suis vraiment dans une logique d’aventures qui vont se suivre les unes après les autres, et souvent, je ne connais pas encore la suivante. Donc je ne sais vraiment pas comment va se conclure l’histoire pour l’instant.





Q : Dans toutes vos séries, les héros ont un prénom correspondant à une saison. Pourquoi ?
Hiro Mashima : En fait, c’est quelque chose d’assez commun au Japon : Haru, Natsu, des gens vraiment comme ça au Japon. Ce ne sont pas des prénoms inventés. C’était une façon d’avoir des prénoms à la fois faciles à retenir, au Japon comme à l’étranger. Pour moi, c’était une façon d’avoir un univers avec des prénoms sympas.





Q : Monster Hunter Orage est tiré d’un jeu vidéo très populaire au Japon. Comment êtes-vous arrivé sur ce projet ?
Hiro Mashima : Je suis d’abord bien évidemment fan du jeu. Disons que je connaissais les gens qui travaillaient sur le jeu, et l’idée est venue assez naturellement.





Q : Ça fait donc un moment que vous jouez aux jeux vidéo. Quels sont les jeux qui vous attire ?
Hiro Mashima : Metal Gear et Monster Hunter.





Q : En septembre sortira Monster Soul en France. Est-ce que vous pouvez parler un peu plus de cette série ?
Hiro Mashima : C’est une histoire courte, en deux tomes. Le héros est un monstre, et l’histoire est racontée de son point de vue. C’est en ça que c’est original. J’aime particulièrement les personnages de type « monstre de Frankenstein » et j’en ai intégré un dans l’histoire : quand il parle, son visage se défait et tombe. J’espère qu’il vous plaira.





Q : Est-ce que vous avez déjà des projets de nouvelles séries ou de one shot ?
Hiro Mashima : J’ai bien quelques idées, mais je ne pourrais pas en parler aujourd’hui.





Q : Vous être un jeune papa. Est-ce que c’est difficile de cumuler le rôle de mangaka et celui de père ?
Hiro Mashima : C’est très difficile. Mais comme ma femme est celle qui s’occupe le plus de l’enfant, le plus dur pour moi, ça reste le manga.



« Je m'amuse beaucoup avec l'heroic-fantasy » - M. Mashima.

Questions posées par le public :
Q : Dans la carrière d’un mangaka, le passage à l’animation est un peu une consécration. Êtes-vous satisfait ou non de l’adaptation animée qui a été faite de Fairy Tail ?

Hiro Mashima : (il montre l’écran où est projeté un épisode de l’anime) Comme vous pouvez le voir il est génial.





Q : Au sujet des costumes d’Erza, avez-vous une inspiration particulière ?

Hiro Mashima : J’ai des livres sur les armures. Je m’inspire de documents comme ceux-là.




Q : J’aurai voulu savoir si Happy était le seul de son espèce, et s’il était sorti d’un œuf ?

Hiro Mashima : C’est une très bonne question… Je préfère laisser le suspense jusqu’au 20e tome encore inédit en France, et vous saurez tout sur Happy.




Q : Quel degré de liberté avez-vous dans la création de ses histoires ? Est-ce qu’on vous demande parfois de changer l’histoire ?

Hiro Mashima : J’ai toujours beaucoup d’imagination, mais parfois certaines choses ne sont pas très intéressantes. Dans ce cas là, les éditeurs m’arrêtent quand je leur présente : ça reste un travail d’équipe, et c’est aussi grâce à eux si le travail rendu est toujours intéressant. J’ai leur aide, leur regard personnel, qui apporte beaucoup à l’œuvre.


Q : Vous vous compariez à Natsu. Avez-vous vous aussi le mal des transports, et est-ce que, le cas échéant, ça vous a posé un problème pour venir jusqu’ici ?

Hiro Mashima : Je n’ai aucun problème avec les transports.




Q : Est-ce que vous envisagez d’un jour transposer vos histoires dans un monde réel ?

Hiro Mashima : En ce moment, non, parce que je m’amuse beaucoup avec l’heroic-fantasy, mais à l’avenir, pourquoi pas.




Q : Êtes-vous satisfait du dernier combat de Haru dans Rave ?

Hiro Mashima : Oui, je suis assez satisfait, mais j’aurais préféré qu’il soit un peu plus long. On était un peu limité dans le nombre de pages, et j’avais fait une petite erreur de calcul pour laisser suffisamment de place pour un combat plus long.

Q : Est-ce que Natsu a des parents ?

Hiro Mashima : C’est encore un secret.




Q : On voit qu’il existe des relations privilégiées entre Natsu et Lucy, et Grey et Erza. Est-ce que des couples vont se former ? Et quel âge à Natsu ?

Hiro Mashima : Pour la première question, je préfère que chacun interprète comme il veut les relations existantes entre les personnages. Pour la deuxième question, c’est un point assez important de l’histoire. Vous découvrirez plus tard pourquoi.




Q : Avez-vous l’intension d’adapter Fairy Tail en jeu vidéo ?

Hiro Mashima : Un jeu existe déjà au Japon, sur PSP.




Q : Avez-vous des amis mangaka ? Si oui, qui ? Et partagez-vous des idées avec eux ?

Hiro Mashima : Oui, Miki Yoshikawa entre autre. J’en connais beaucoup d’autres, mais ils sont pas tous connus en France.




Q : Miki Yoshikawa a longtemps été votre assistante. Sur Drôles de Racailles, vous lui avez donné un coup de main. Qu’est-ce que ça fait de devenir l’assistant de son ancienne assistante ?

Hiro Mashima : Où avez-vous lu ça ? Je lui ai effectivement donné un coup de main. Seulement, le passage sur lequel j’ai travaillé, elle ne l’a pas retenu…




Q : Fairy Tail est un manga à dominante humoristique. Est-il possible qu’il connaisse un tournant dramatique comme il en existe dans d’autres séries ?

Hiro Mashima : C’est pas impossible, mais je n’y pense pas pour l’instant. J’ai pas tellement envie de voir mes personnages mourir. Je ne vous promets rien.




Q : Quel a été votre parcours avant de devenir mangaka ?

Hiro Mashima : Après le lycée, je suis entré dans une école d’art, mais j’en suis ressorti tout de suite, puisqu’elle ne me plaisait pas. Ceci dit, il existe de très bonnes écoles aussi.




Q :Entre Rave et Fairy Tail, des passages se ressemblent beaucoup, par exemple Sieg Hart ressemble beaucoup à Gerald. Est-ce que ça ne vous fait pas un peu bizarre de devoir faire changer de bord certains personnages qui se ressemblent d’une histoire à l’autre, alors qu’ils se ressemblent énormément ?

Hiro Mashima : Les univers se ressemblent un peu, ils sont issus de mon univers personnel, je m’en détache difficilement. C’est un peu normal de trouver des similitudes. Par contre, c’est vrai que concernant ces deux personnages, c’est un peu un clin d’œil : ce sont des personnages qui passent d’une série à l’autre, je mets un peu de moi en eux à chaque fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fairy-tail.guildealliance.com
Sasuke
Mage Débutant
Mage Débutant
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 18
Localisation : France

MessageSujet: Re: Interview de Hiro Mashima   Mar 14 Aoû - 19:54

j'aime bien !!! cat
Revenir en haut Aller en bas
 
Interview de Hiro Mashima
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le manga : Rave
» Mashima-en
» Une interview de Jean Raspail
» AN EXCLUSIVE INTERVIEW WITH MARIE FLORE LINDOR-LATORTUE
» Interview Cedras

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy-tail :: Information de tout genre-
Sauter vers: